Magazines O'coeur

O'Coeur n° 16 - juin 2017

Deux pôles d'expertise moteurs de la Fondation

Depuis sa création, en 2009, la Fondation d’entreprise OCIRP a pour mission de faire connaître et reconnaître la situation et les besoins des jeunes orphelins dans notre pays.

Au-delà du grand nombre d’actions qu’elle soutient chaque année et du plaidoyer continu qu’elle mène en leur faveur, la Fondation s’attache également à explorer et à restituer le vécu de ces enfants, adolescents et jeunes adultes qui font face à la perte d’un parent. Parce que pour aider, accompagner et soulager avec pertinence, il faut d’abord chercher, avec bienveillance, à écouter et à comprendre.

Force est de constater que la situation des jeunes orphelins est encore trop méconnue. C’est pourquoi la Fondation se donne pour objectif de soutenir la recherche sur ce sujet et d’en partager les résultats avec le plus grand nombre.

Ce travail méticuleux est essentiel. D’abord parce qu’il met en évidence les mécanismes qui sont à l’œuvre chez l’enfant ou l’adolescent endeuillé. Mais aussi parce qu’il sert à mesurer les répercussions psychologiques et sociales, directes ou indirectes, immédiates ou différées, occasionnées par le décès d’un parent.

Comprendre pour mieux accompagner est la clé de voûte de notre action. C’est également ce qui a amené la Fondation à réaliser, en partenariat avec l’Ifop, la première enquête nationale sur le thème de l’orphelinage en milieu scolaire. Intitulée « École et orphelins », cette étude très complète nous livre des enseignements précieux quant à l’influence de ce
deuil sur la scolarité des orphelins et sur les réflexions à mener pour ce qui concerne le rôle de l’école. Comme l’a montré le colloque du 12 janvier dernier accueilli au Cese (Conseil économique, social et environnemental) et organisé par la Fondation pour partager les principaux résultats de l’enquête, de nombreuses pistes de progrès sont à envisager sur le terrain en associant toutes les parties prenantes.

Cette enquête est un premier pas et s’inscrit dans une démarche plus vaste initiée en 2014 par la Fondation : le développement de connaissances plus étayées sur l’orphelinage. Le pôle Études et Recherche de la Fondation se mobilise plus que jamais pour encourager les projets de recherche les plus pertinents dans toutes les disciplines des sciences humaines
et sociales et des sciences médicales.

Citoyens, associations, professionnels de l’enfance et de l’éducation, institutions… chacun est concerné et a un rôle important à tenir dans ce grand défi.

Bonne lecture.

 La présidence de la Fondation : Jean-Louis Peyrude et Philippe Pihet.

COMPRENDRE

  • Voyage au cœur du deuil chez l'enfant et l’adolescent

AGIR

  • L'orphelinage : un sujet qui émerge progressivement
  • Le deuil chez l'enfant et l'adolescent fait campagne avec la FNEPE
  • Des groupes de paroles qui prennent leur envol
  • Comment ouvrir l'école aux questions de la mort et du deuil ?
  • " La problématique du deuil chez l'élève est une réelle découverte pour les enseignants"
  • Le deuil, un sujet d'amour, un sujet de vie

TÉMOIGNER

  • Francis Lagrâce, orphelin de ses deux parents à 9 ans et demi
  • Des nuages de mots pour le dire

Télécharger le magazine O'Cœur n°16 :

OCOEUR_16.pdf (1,55 Mo)